Les mystères du métabolisme

Dans un passé pas si lointain, la notion de métabolisme demeurait assez vague. Même aujourd’hui, demandez à quelqu’un de vous en donner une définition et vous obtiendrez presque à coup sûr une très vague explication.

Mes premières expériences avec l’analyse du métabolisme ont débuté en 1993 dans un laboratoire de physiologie de l’effort. À cette époque, l’étude du métabolisme à l’effort s’avérait une procédure courante, mais l’étude du métabolisme de base s’effectuait plus rarement.

Ainsi, le métabolisme de base se résumait à un « nombre de calories » quelconque que l’on supposait stable dans le temps. Une seule mesure et nous avions l’impression de tout connaître sur le métabolisme d’une personne.

Le jour où je me suis demandé si le « nombre de calories » obtenu ne cachait pas une réalité bien plus dynamique du corps, une dimension nouvelle s’est manifestée.

Il est alors devenu clair pour moi que le métabolisme détermine la façon dont le corps gère et exploite ses réserves énergétiques, et reflète ses tentatives d’adaptation aux demandes qu’il subit.

Alors que l’instrumentation de l’époque nous permettait de mesurer de façon ponctuelle le métabolisme. De nouvelles technologies (capteurs biométriques) m’ont permis depuis les dernières années de réaliser des mesures à intervalles réguliers du métabolisme d’une personne. Dès ce moment, la réalité dynamique du métabolisme pointe le bout de son nez… Il n’est pas toujours stable dans le temps et réagit en fonction des conditions sous lesquelles il est soumis.

Comment est-ce possible? Le corps est un système de communication complexe géré par deux systèmes principaux : le système nerveux et le système hormonal. Toute demande, qu’il s’agisse de la présence de stress; du manque de sommeil; d’exercice physique; d’une augmentation ou une diminution de l’apport calorique; d’une consommation excessive de sucres libres; d’un problème de santé comme l’arthrite, etc. influence la manière dont le métabolisme utilisera et redirigera l’énergie qui provient de protéines, lipides et glucides consommés.

Plus fascinant encore, alors que la plupart des gens imaginent les cellules adipeuses comme des réservoirs de stockage de gras, elles se révèlent en fait être des glandes qui sécrètent des hormones, réagissent à d’autres hormones et répondent aux signaux du système nerveux auquel elles sont en interrelation grâce à d’innombrables connexions nerveuses.

Face à ces observations, ma compréhension du métabolisme se modifie. Il se veut le reflet de cette subtile connexion qui existe entre notre milieu interne, les demandes de l’environnement, notre alimentation, notre niveau de condition physique, notre santé et notre état mental et émotionnel. De plus, il réagit en temps réel pour s’adapter ou lutter au meilleur de ses capacités.

Cette compréhension élargie du métabolisme m’a permis d’expliquer pourquoi les instruments de mesure actuels du métabolisme sont imparfaits. Ils ne mesurent la vie (métabolisme) d’une personne qu’à certains moments, sans expliquer pourquoi ce « nombre de calories » existe.

Récemment, j’ai considérablement modifié la manière dont j’analyse le métabolisme. Je prends en compte l’ensemble des facteurs qui influencent les rythmes et les « décisions » que prend notre métabolisme.

À l’époque, il était donc difficile, voire impossible, d’expliquer certaines réactions étranges du métabolisme :

  • Pourquoi une personne avec métabolisme normal engraisse-t-elle même si son alimentation est parfaite?
  • Pourquoi l’exercice prolongé de haute intensité favorise-t-il chez certaines personnes le stockage des graisses?
  • Pourquoi les douleurs chroniques amènent-elles dans bien des cas la redirection du gras vers les cellules adipeuses?
  • Pourquoi les rages de sucre se manifestent-elles?
  • Pourquoi le métabolisme de base d’une personne oscille-t-il de façon considérable d’une journée à l’autre?

Aujourd’hui, mon analyse du métabolisme me permet de répondre à de nombreuses questions ou problèmes qui ne trouvaient pas réponse auparavant. Cependant, bien que j’aimerais que ce soit le cas, je n’arrive pas à élucider tous les secrets du métabolisme et ne pense pas y arriver non plus.

Le métabolisme conservera certains mystères qui obligeront les scientifiques comme moi à vouloir constamment pousser plus loin leurs connaissances.

Suggestions qui pourrait vous intéresser

Maigrir Intelligemment

Le programme qui vous enseigne comment fonctionne votre métabolisme et vous permet de comprendre que vous pouvez atteindre votre objectif sans privation ni exercice de haute intensité.

Fitness Club

S’entraîner avec sagesse afin d’obtenir les meilleurs résultats possibles!

Les outils pour vous entraîner et suivre vos progrès

Ce que je suggère à mes clients pour l’entraînement à la maison.

Le monde intérieur

Retrouvez calme et bien-être en pratiquant la relaxation et la méditation quelques minutes chaque jour.

2019-01-30T11:07:12+00:00