Quel que soit l’objectif à atteindre : perdre du poids, améliorer notre performance dans le sport, accroître les ventes de notre entreprise, cela nécessite des efforts. Mais, plus particulièrement, tout objectif à atteindre nous confrontera à des difficultés.

Ce serait si magnifique d’y arriver sans effort tout au long d’un parcours calme et tranquille. Si c’était le cas, tout le monde réussirait. Toutefois, c’est pour cette raison que bien des gens échouent.

À la moindre difficulté, le doute s’installe, les émotions négatives prennent le dessus et l’esprit génère des scénarios apocalyptiques auxquels nous contribuons en les entretenant.

Lorsque confrontés à des difficultés, les gens qui persévèrent ont pris l’habitude de se poser deux questions qui changent chaque fois radicalement le cours de leur vie :

  1. Mes résultats sont-ils vraiment aussi négatifs que je le pense? Je vais vérifier avec les bons outils et non mes émotions.
  2. OK, mes résultats sont négatifs, qu’est-ce qui ne fonctionne pas dans la stratégie que j’emploie actuellement?

Bien sûr, ils ne formulent pas nécessairement ces questions de cette manière ni de façon consciente, mais ils réagissent autrement aux difficultés et le font possiblement pour la plupart de façon intuitive. Cela demeure cependant une qualité qui se développe.

Ainsi, au lieu de paniquer face à des résultats qui leur semblent négatifs, ils vont trouver le moyen de mesurer leur progrès afin de confirmer si ce qu’ils pensent et ressentent est en lien avec la vérité. Car, ils savent tout naturellement que les émotions négatives ne représentent qu’une réaction parfois démesurée à un problème. Problème que nous inventons parfois de toute pièce dans notre esprit.

Ici, entre alors en jeu deux situations possibles :

  • Contrairement à sa perception et à ses scénarios catastrophes, en mesurantses résultats, la personne constate qu’elle progresse de façon satisfaisante et elle peut donc « abandonner » son mode panique.
  • Ses mesures lui démontrent qu’elle n’obtient pas de bons résultats. À la place de tout abandonner, elle s’interroge sur la stratégie qu’elle emploie et cherche comment l’améliorer afin de pouvoir progresser vers l’objectif fixé.

Ainsi, la persévérance repose sur deux éléments clés : des mesures fiables des résultats obtenus, ainsi que la capacité de remettre en question et de modifier la stratégie choisie pour atteindre l’objectif.

La mesure des résultats sur des données concrètes et la capacité de modifier la stratégie employée pour atteindre l’objectif nous donnent un contrôle bien plus grand que nous ne l’imaginons sur les difficultés que nous rencontrons. Nous possédons alors cette capacité inestimable à résoudre les problèmes ou les difficultés qui nous touchent personnellement.

À l’opposé, vous comprenez maintenant que ruminer sans cesse ses pensées ou émotions négatives et croire que la méthode (stratégie) que nous employons est infaillible constituent la recette parfaite de l’échec.

Êtes-vous persévérant?

Suggestion qui pourrait vous intéresser

Atelier de formations GRATUIT : Maigrir Intelligemment 

[Inscrivez-vous] à mon atelier gratuit de formations afin de découvrir mon programme et comment il peut vous aider à faire un changement significatif dans votre vie.