Courir lentement afin de courir plus vite et plus longtemps

Le programme de coaching!

Une vision différente de la course à pied

Lorsque j’ai publié la vidéo Courir lentement afin de courir plus vite et plus longtemps, je ne m’attendais pas à un tel buzz. De nombreux coureurs et entraîneurs ont voulu me lapider sur la place publique, pour mes « révélations » hors norme sur la course à pied, mais la majorité m’a fait parvenir des commentaires fort étonnants. Du genre : 

« Denis, merci j’ai enfin recommencé à courir et j’ai mis fin aux blessures. » 

« Denis, c’est fou, je ne m’épuise plus à l’entraînement et je progresse comme jamais auparavant. » 

Ensuite, j’ai publié le livre du même nom. Le livre est resté dans le top 10 des ventes sur Amazon.fr pendant 2 années consécutives. Même réaction, un buzz incroyable. Certains voulaient ma peau, mais ce livre a changé complètement la vision de nombreux coureurs. 

J’ai reçu et reçois encore de nombreuses demandes de coaching. Je dois en refuser beaucoup malheureusement et ma liste d’attente s’allonge sans cesse.  

En raison de ce problème « logistique », pendant les 2 dernières années, je me suis interrogé sur la manière d’offrir au plus grand nombre de coureurs possible mon programme de coaching sans en affecter la qualité. 

Mes clients à travers le monde m’ont guidé. J’ai peaufiné mes stratégies de coaching à distance, mais j’ai réalisé une chose impressionnante : chers coureurs, que vous êtes autonomes, autodidactes, disciplinés et bien équipés. 

Grâce à tous vos talents, il a donc été facile pour moi d’établir un programme à distance. 

Afin de vous familiariser avec mon programme, mon approche et les connaissances en physiologie que je vous enseignerai à exploiter, j’accompagne de vidéos les prochaines lignes. 

Comprendre la physiologie de la course 

Si ce n’est pas déjà fait, vous devez absolument visionner la vidéo qui a tout lancé afin de comprendre les bases physiologiques sur lesquelles reposera votre programme d’entraînement. Vous devez aussi comprendre que « courir lentement » ne réfère pas à votre vitesse de course, mais bien à l’impact sur l’utilisation de vos réserves énergétiques d’une vitesse donnée. 

Le volume et l'intensité de l'entraînement

Trop souvent, les stratégies d’entraînement reposent principalement sur la manipulation de deux variables : le volume (durée) et l’intensité (pourcentage du VO2max) de l’entraînement. 

Un des aspects les plus trompeurs de l’entraînement est que la majorité des programmes élaborés reposent sur cette « croyance » voulant qu’un programme d’entraînement est efficace en lui-même. 

Malheureusement, bien des personnes présument que cela est suffisant pour permettre une progression. En réalité, bien des programmes d’entraînement s’avèrent totalement inutiles, car ils ne répondent pas au critère essentiel d’un véritable programme d’entraînement : favoriser l’adaptation. Ce qui veut dire permettre à votre corps de répondre à une plus haute demande sans vous fatiguer davantage. 

Je pense que cette autre vidéo intitulée : Comment développer un programme d’entraînement de haute précision, vous permettra de comprendre la manière dont je développe les programmes d’entraînement des personnes que je coache. 

Parlons de nutrition sportive

Notre corps fonctionne à l’énergie chimique et cette énergie provient des aliments que nous consommons. Fournir suffisamment d’énergie à votre corps est essentiel si vous désirez vous adapter en réponse à l’entraînement. 

Il faut comprendre que l’entraînement est la stimulation qui signale à votre corps qu’il doit s’adapter à une demande supplémentaire. 

Cette adaptation est possible seulement si vous mettez à la disposition de votre corps la quantité d’énergie que requiert cette adaptation (transformation). 

Pour mieux comprendre, voici une autre vidéo : la règle d’or en nutrition sportive. 

La psychologie de la performance

Notre tête est bien connectée à notre corps dans tous les sens possibles du terme. Elle est bien sûr connectée sur le plan anatomique, mais également sur le plan psychologique, émotionnel et physiologique. 

Ainsi, votre corps réagit à ce que perçoit votre esprit. Et, votre esprit est influencé par ce que vit votre corps (consciemment ou inconsciemment). La notion de psychologie de la performance doit selon moi faire partie intégrante de tout programme d’entraînement. 

Le but ultime : éliminer les possibilités d’échec. 

Je vous propose cette autre vidéo qui aborde une des dimensions de la psychologie de la performance, soit : la motivation

La fatigue musculaire, la dimension cachée de la performance

La fatigue est l’incapacité de maintenir un effort de même intensité. Elle peut se manifester à plusieurs niveaux : 

• Métabolique (fonctionnement des cellules) • Physiologique (disponibilité des réserves énergétiques) • Neurologique (neurochimie) • Biomécanique (mouvement) • Musculaire (fibres musculaires). 

Mieux une personne comprend la nature de la fatigue et moins elle a tendance à se croire un superhéros qui peut endurer pendant n’importe quelle intensité d’effort sans voir sa performance en être affectée. 

Voici encore une fois une vidéo sur le sujet pour vous permettre de mieux comprendre cette dimension cachée de la performance

Le repos, la stratégie d’entraînement la plus sous-estimée

Jusqu’à présent, vous comprenez bien que le but de l’entraînement est d’engendrer l’adaptation du corps. Accroître sa capacité à répondre à une demande de plus haute intensité. 

Je vous ai également mentionné que l’entraînement constitue la stimulation qui informe le corps qu’il doit s’adapter. Alors, selon vous, quand le corps s’adapte-t-il? Pendant qu’il est au repos… 

Si vous n’accordez pas à votre corps les périodes de repos nécessaires afin qu’il s’adapte, la résultante sera le surentraînement. Ou exprimé autrement: la dégradation de votre capacité et de vos performances malgré le maintien d’un niveau d’entraînement qui « devrait » vous permettre de progresser

En quoi consiste mon programme de coaching?

Je crois que je vous en ai assez dit et que vous comprenez bien quel genre de coach je suis. 

Le but de mon programme est de vous fournir tous les outils dont vous avez besoin afin de progresser (et non de vous épuiser). 

Dans ce processus d’entraînement, nous avons chacun des tâches à accomplir. 

Pour ma part, voici ma part du travail pour les 6 mois que dure mon programme :  

1. J’évaluerai votre métabolisme de base afin de déterminer votre apport en calories, protéines, lipides et glucides. 

2. J’évaluerai votre VO2max, vos zones d’entraînement et votre cinétique de dépense énergétique. 

3. J’élaborerai votre programme d’entraînement en fonction de vos résultats. 

4. Je vous enseignerai comment adapter votre apport calorique en fonction de votre dépense énergétique. 

5. Je serai disponible par email pour répondre à vos questions et vous offrir le support nécessaire. 

6. Après 10 à 12 semaines, vous effectuerez un nouveau test de VO2max. J’évaluerai vos progrès, vous ferai parvenir un rapport à ce sujet et modifierai votre programme en conséquence. 

7. Je vous enseignerai à gérer vos réserves énergétiques.

8. Je vous expliquerai comment planifier efficacement vos entraînements.

9. Je vous enseignerai comment gérer vos pensées afin de dépasser vos limites (et ce intelligemment).

10. Je vous guiderai dans les aspects de la nutrition sportive et du timing nutritionnel.

Oui, ce programme est le plus complet offert sur le marché

De votre côté, vous devrez accomplir les tâches suivantes : 

1. Définir avec précision votre objectif (je vous guiderai à ce sujet). 

2. Lire et signer le formulaire de consentement libre et éclairé expliquant la nature du test de VO2max, les normes de sécurité à respecter et les risques potentiels pour votre santé inhérents à la réalisation de ce type de test. 

3. Suivre le protocole de test de VO2max que je vous fournirai et respecter la procédure à la lettre (par mesure de sécurité). Vous devez ainsi avoir accès à un tapis roulant et être assistée d’une personne de confiance par mesure de sécurité et afin de collecter les données. 

4. Ne pas vous prendre pour un superhéros et respecter votre programme d’entraînement. 

5. Placer votre santé et votre sécurité en tête de vos priorités. 

6. Remplir régulièrement (idéalement quotidiennement) un journal alimentaire afin d’ajuster votre apport calorique en fonction de vos dépenses énergétiques. 

7. Éventuellement, acquérir une balance à impédance. 

8. Posséder un cardiofréquencemètre (ex. : Garmin, Polar, Suunto, etc.) afin de me donner accès à vos données en ligne. 

9. Maintenir le désir d’apprendre et suivre attentivement les formations en ligne.

Mon but

Vous permettre de repousser vos limites de façon stratégique, sécuritaire et intelligente. Il est interdit de vous épuiser (ou de détruire votre corps) dans l’espoir de vous surpasser. Vous devrez avant tout « apprendre » et accepter de courir différemment.

Prêt à débuter cette nouvelle aventure?

Un versement de 1550$ (Environ 1015 euros)
(Coaching 6 mois + 1 mois supplémentaire GRATUIT)

Une économie de 100$ comparativement aux versement mensuels.

Ou

-Les prix indiqués sont en dollar canadien. -Les taxes sont applicables en sus des montants indiqués pour les résidents canadiens seulement. -Les prix, bonus et promotions sont sujets à changement sans préavis.