Un traitement miraculeux

Vous souhaitez vivre en santé le plus longtemps possible, c’est-à-dire maintenir votre capacité cardiopulmonaire et votre masse musculaire, afin de vous mouvoir par vous-mêmes toute votre vie ; maintenir vos capacités cognitives ; ralentir la dégradation de vos cellules ; prévenir le cancer ; éviter le diabète de type 2 ; et rester autonome, alors le remède idéal est l’exercice.

Aucun médicament n’est aussi puissant que l’exercice pour accomplir ce que l’on pourrait qualifier de traitement miraculeux.

Je sais, je viens d’utiliser le terme « traitement miraculeux ». Si je parlais d’une pilule, cet article deviendrait viral instantanément. Mais je parle d’exercice. Ce qui implique de devoir faire des efforts et d’adopter l’habitude de bouger… pour le reste de votre vie. Avouez que cela vous apparaît moins spectaculaire, même si j’y attache le mot « miraculeux ».

Le pire est que lorsque l’on parle d’exercice, nous pouvons vraiment affirmer que c’est un traitement miraculeux. Mais, qui souhaite vraiment faire de l’exercice toute sa vie pour de si petits avantages : conserver sa mémoire, maintenir sa masse musculaire, rester autonome et prévenir le cancer ?

C’est tellement plus facile de rester sédentaire

N’est-il pas plus simple de rester sédentaire, pour finalement dépérir seul sur un fauteuil roulant dans un coin sombre d’un centre d’hébergement (mouroir pour personnes âgées) à oublier qui nous avons aimé et qui nous avons été ?

Les bienfaits de l’exercice sur la santé sont de plus en plus étudiés. Il y a 3 ans, j’ai animé une conférence auprès d’oncologues dans plusieurs hôpitaux de la province de Québec. Le sujet : l’exercice comme outil de prévention du cancer de la prostate. Le but de la conférence était d’expliquer les mécanismes physiologiques par lesquels l’exercice agit à titre d’instrument de prévention du cancer, mais aussi, trouver le moyen d’amener les patients à bouger davantage. C’est ici que les choses se compliquent. Nous avons à portée de mains un médicament extrêmement puissant, mais il faut convaincre les gens de l’utiliser.

Mon côté irrévérencieux m’amène à vous positionner les choses telles qu’elles le sont… La majorité des gens sont lâches et préfèrent manger et boire de l’alcool à volonté plutôt que d’investir dans leur santé.

Mais, je sais à quoi vous pensez : « Voyons, 75 ans c’est encore loin pour moi. Moi, je ne suis pas comme les autres, ça ne m’arrivera jamais, car je suis invincible. Il est impossible que je finisse, incapable de me marcher, dans un fauteuil roulant, à chier dans une couche, fixant d’un regard vide un mur d’une chambre sentant la mort ». Vous pouvez bien le penser si cela vous rassure, mais la réalité est que si vous ne faites pas d’exercice, votre corps et votre esprit dépériront nettement plus rapidement.

Le but de cet article étant de vous amener à réfléchir et non à vous faire peur, je vous ramène dans l’instant présent où vous ne craignez plus rien, car à cet instant vous pouvez encore croire à votre immortalité.

Que fait-on maintenant ? Nous savons que l’exercice est un remède miraculeux qui vous offrira la possibilité de rester autonome et alerte jusqu’à la fin de vos jours. Mais, vous ne souhaitez faire aucun effort physique. « Je n’aime pas ça et je n’ai pas le temps ». Bien sûr…

Médecine Préventive

Pensez-y, l’exercice constitue la meilleure médecine préventive au monde face à de nombreuses maladies, dont plusieurs maladies dégénératives et cancers. Mais, la prévention étant l’art et la science de faire en sorte qu’il ne se passe rien, l’exercice ne possèdera jamais le côté spectaculaire d’une pilule miracle. « Beurk, quelle platitude que de penser à faire de l’exercice chaque semaine pour le reste de ma vie ! Où est ma pilule miracle afin que je ne change rien à mes bonnes vieilles habitudes de vie. »

Je sais très bien que ce n’est pas une tâche simple que de convaincre quelqu’un d’investir du temps chaque semaine pour sa santé. Même pour les plus érudits du domaine de la santé ce n’est pas si facile. Vous avez déjà sûrement croisé un médecin, une infirmière, une nutritionniste ou un entraîneur sédentaire ou même obèse. Imaginez que si c’est difficile pour des gens avec des connaissances poussées en santé, à quel point cela peut l’être pour quelqu’un qui n’a aucune idée par où commencer.

Non, ça n’a vraiment rien à voir avec les connaissances. Il s’agit d’une lutte qui nous heurte à nos valeurs, nos croyances, nos émotions, notre éducation et nos habitudes de vie si bien ancrées depuis des années. Pour changer, il faut en avoir au départ la volonté, pour ensuite se tourner vers la bonne stratégie.

La bonne stratégie pour faire de l’exercice toute votre vie

Quand je parle de bonne stratégie, je parle ici d’une bonne stratégie d’exercices. C’est ici que les choses se compliquent, parce que dans la croyance populaire, la notion d’exercice vient avec l’idée d’aller suer à grosses gouttes dans un gym, courir un marathon ou un ultra-marathon ou pousser 150 kg sur le bench press.

Cependant, le « médicament-exercice » qui fait l’objet de cet article n’a rien à voir avec tout ça. Il s’agit plutôt de bouger à travers ce que nous aimons et qui nous rend heureux. Vous aimez jardiner chaque jour, car cela vous fait du bien physiquement et mentalement, alors vous jardinerez possiblement toute votre vie. Donc vous ferez de l’exercice toute votre vie.

La vraie question n’est pas : quel exercice devriez-vous faire ? Mais : quelle activité vous procurera chaque fois suffisamment de plaisir pour vous garder en mouvement, pour les années à venir ? Trouvez la réponse à cette question et vous venez alors de trouver le « médicament-exercice » qui vous convient. Vous mélangerez ainsi passion et mouvement, stimulation mentale et stimulation physique, liberté et bien-être. Vous profiterez donc sans effort particulier de tous les éléments qui font de l’exercice ce médicament si puissant.

La touche d’efficacité qui produit des centenaires

Et si vous allez encore plus loin et que vous partagez votre passion avec des amis, tissant ainsi un réseau social solide (et je ne parle pas ici de Facebook), où vous développerez des amitiés profondes, votre « médicament-exercice » deviendra encore plus puissant, car il possède alors les éléments de base qui créent des centenaires en bonne santé. Je ne vous promets pas que vous deviendrez un centenaire capable de danser la claquette, mais vous aurez fait ce qu’il faut pour passer les 10 dernières années de votre vie à pouvoir en profiter, au lieu de vous voir dépérir un peu plus chaque jour.

Quel choix ferez-vous aujourd’hui pour vos vieux jours ?

Partagez

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
>