Vivre avec un métabolisme lent : la vérité qui fait mal

Je mesure et évalue des métabolismes depuis des années. Le métabolisme le plus bas que j’ai mesuré dans ma vie était à 950 calories. C’était le métabolisme d’une femme qui ne dépensait que 950 calories au repos chaque jour. Le métabolisme le plus élevé que j’ai mesuré était à 3 500 calories par jour, celui d’un homme de 6 pieds/5 pouces. Il existe donc un écart incroyable au niveau des métabolismes des différents individus. 

Les plus bas métabolismes se retrouvent chez les femmes puisqu’elles sont généralement de plus petite taille. Chez les femmes d’environ 5 pieds/5 pieds et 2 pouces, je vais retrouver les métabolismes les plus lents. Un métabolisme lent ne veut pas dire qu’il est anormal. C’est un métabolisme qui est inférieur à 1 100 calories par jour et qui est souvent considéré comme étant normal selon la morphologie de la personne. Le problème avec ce type de métabolisme est qu’il n’y a aucune marge de manœuvre. Qu’est-ce que cela signifie? 

Si je prends un individu qui a un métabolisme de base de 2 500 calories par jour, les écarts qu’il peut se permettre sont beaucoup plus grands que la femme qui a un métabolisme de base à 1 000 calories. J’ai évalué des milliers de métabolismes au cours des 20/25 dernières années et je n’ai jamais rencontré d’homme avec un métabolisme de base inférieur à 1 300 calories.

Si votre métabolisme de base se situe à 1 000 calories par jour, un simple verre de vin, 50 calories en trop, consommer un peu trop de glucides ou encore faire quelques excès peut vous faire engraisser puisque vous n’avez aucune marge de manœuvre et que votre métabolisme est lent. Votre métabolisme est en lien avec votre génétique, votre morphologie et si votre métabolisme est normal à 1 000 calories, il y a peu de chances qu’il puisse être augmenté à 1 200 calories. Vous aurez beau faire tout ce que vous voudrez, il restera toujours dans une normale basse. Ce qui veut dire que vous aurez un choix dramatique à faire et voici l’explication. 

Si vous marchez dans la rue, vous pouvez choisir le trottoir de droite ou le trottoir de gauche, mais vous ne pouvez pas marcher dans le milieu de la rue au risque de vous faire écraser. Mes clientes qui ont un métabolisme bas souhaitent pouvoir manger ce qu’elles veulent et à volonté, profiter de la vie et être comme elles le disent « des épicuriennes », mais elles ont un choix à faire au risque d’engraisser.

Donc, si vous marchez dans le milieu de la rue, vous vous faites écraser par le fait que vous engraissez et vous vous dites « Mais pourtant je mange santé, je fais attention à ce que je mange, je mange des fruits et des légumes, la fin de semaine parfois je fais des écarts et je prends une coupe de vin ou deux ou trois ou quatre, surtout l’été, etc. ».

Dans ces conditions, la seule chose qui peut vous arriver, c’est d’engraisser et malheureusement c’est comme ça. Le choix est dramatique et simple soit vous profitez de la vie en acceptant votre poids ou soit vous acceptez d’être discipliné et de limiter votre nombre de calories à 1 100 calories/jour pour répondre aux besoins de votre métabolisme de base et de vos activités quotidiennes. L’exercice que vous ferez vous servira de déficit calorique. En vous disciplinant, vous risquez de perdre du poids très lentement et de rencontrer des plateaux très souvent.

Malheureusement, c’est la réalité de ce métabolisme et si vous n’êtes pas prête à vivre avec cette réalité, vous allez marcher dans le milieu de la rue et vous aller vous faire écraser par les déceptions, les découragements et vous allez être démotivée. En comprenant le fonctionnement d’un métabolisme lent et normal, vous devrez donc faire un choix. 

Vous pouvez choisir de profiter de la vie au maximum comme vous le faites, de continuer à engraisser et d’avoir un poids supérieur à la normale ou d’être discipliné tout en sachant très bien que les résultats seront plus lents et parfois annulés par une simple petite exagération ou un simple petit écart puisque votre marge de manœuvre est très mince. Si vous acceptez cela, que se produira-t-il? Vous serez capable lentement mais sûrement d’atteindre un poids santé et de le maintenir.

Cela nécessite de votre part une discipline très stricte et rien ne pourra changer ça. La réalité est que vous avez un métabolisme lent avec une très petite marge de manœuvre. En comprenant le fonctionnement d’un métabolisme lent, vous serez en mesure de progresser. Si vous ne comprenez pas le fonctionnement, vous n’arriverez jamais à atteindre un poids santé parce que vous serez toujours en confrontation avec vous-même.

Vous n’accepterez jamais le fait qu’il vous faudra être plus discipliné que les autres. Vous allez également faire des comparaisons avec vos amies qui mangent ce qu’elles veulent et n’engraissent pas. La réalité est simple, vous mesurez 5 pieds/2 pouces et vous avez un métabolisme de 1 000 calories par jour. J’ai déjà évalué une cliente de 5 pieds/2 pouces avec un métabolisme de 1 900 calories par jour. Donc, évitez les comparaisons, ça ne servira qu’à entretenir votre déception.

Si vous avez besoin d’aide ou si vous avez des questions, vous pouvez m’écrire à l’adresse suivante : info@denisboucher.com.


Autres publications qui pourraient vous intéresser

>